table273Après que le modèle est arrivé dans le studio, il doit quitter tous les vêtements qui peuvent laisser des marques et attendre sous une sortie de bain assez douce ou sous une robe ample que sa peau ait repris son équilibre. Si l’on opère chez le modèle, les choses peuvent être grandement facilitées de ce point de vue mais les lieux ne se prêtent pas forcément au style de photo recherché. Un bain pas trop chaud peut accélérer la remise en état de la peau et détendre le modèle.

En attendant que les conditions deviennent favorables, il n’est pas interdit de bavarder avec le modèle et des rafraîchissements, ou une tasse de thé, sont souvent appréciés. Une musique d’ambiance peut aider à maintenir une atmosphère détendue, il est recommandé de laisser le modèle choisir à son goût et de modérer le niveau sonore de telle manière qu’il ne couvre pas la conversation.

On considère généralement que la température idéale se situe autour de 24 °C. En-dessous, le modèle peut ressentir le froid s’il reste longtemps immobile, au-dessus ce sont les problèmes liés à la transpiration qui risquent d’apparaître. Le photographe, qui est plus couvert que son modèle, doit porter des habits légers. Si les prises de vue s’effectuent au flash, l’éclairage n’a pratiquement pas d’influence sur l’ambiance du studio. Au contraire, des lampes à incandescence puissantes ont tôt fait de transformer le studio en étuve, s’il est petit. Le caractère directionnel de ce type d’éclairage est d’ailleurs tel que le modèle reçoit beaucoup plus de chaleur que le photographe. La chair de poule donne rarement de l’attrait aux photos, mais trop de chaleur nuit !