picts_6La plupart des photographes de nu affectionnent des fonds unis. Un mur peint constitue une bonne solution de base mais il laisse une démarcation avec le sol. Celle-ci peut être utilisée pour suggérer un décor d’appartement (c’en est peut-être un en réalité …) mais on peut la supprimer à l’aide d’une feuille ou d’une nappe de matériau disposée en arrondi et convenablement éclairée.

On peut discuter longtemps de la couleur de l’arrière-plan mais il faut remarquer ici qu’un fond blanc qui ne reçoit pas de lumière devient gris ou même pratiquement noir, tandis qu’un fond noir très éclairé devient gris. Un fond blanc peut aussi devenir rouge ou vert si on l’éclaire avec une lumière rouge ou verte …

Des rouleaux de papier de grande largeur montés dans des supports appropriés fournissent des fonds adaptés à la plupart des situations mais en les multipliant on fait apparaître des problèmes de stockage, sans compter que l’addition peut vite devenir salée. Les petits défauts du papier se retrouvent sur les photographies mais ils peuvent être retouchés facilement lors du post-traitement ou déjà atténués en éloignant le modèle du fond. Lorsque le papier est endommagé (les blancs et les noirs sont très sensibles aux marques et aux salissures), il suffit de couper la partie devenue irrécupérable et de tirer un peu plus sur les rouleaux.

Attention à la propreté ! Si le sol du studio est poussiéreux, les pieds du modèle vont vite se salir, ce qui n’est pas du meilleur effet sur les photos, et en outre ils vont salir tous les objets avec lesquels ils entreront en contact, en particulier les papiers de fond.

Beaucoup d’amateurs recherchent des coupons de tissus dans les magasins spécialisés. Les fonds de tissus donnent en effet de très bons résultats mais les drapés ne sont pas toujours faciles à mettre à profit. Il vaut mieux un tissu carrément froissé qu’un tissu mal repassé. Naturellement, on ne jette pas un grand panneau de tissu comme on le fait avec du papier et si l’on souhaite varier les fonds, les problèmes d’entretien et de stockage ne tardent pas à se poser.

Il existe aussi des fonds peints, mais ils sont d’un usage moins général que les fonds unis. La projection d’un décor préalablement enregistré sur une diapositive peut constituer une alternative intéressante mais il faut bien se dire que plus on utilise d’équipement et d’accessoires, plus les choses deviennent compliquées et plus la probabilité d’essuyer des échecs augmente …